Demain c’est l’an 2000 !

Ecrit au lendemain du second conflit mondial, entre 1948 et 1950, « Demain c’est l’An 2000 » se présente à la fois comme l’acte d’accusation d’une civilisation dont Jean-Gaston BARDET pressent « l’écroulement général », et comme le « vademecum », le manuel de poche à l’usage des petits noyaux chargés de reconstruire. Car le …

Demain c’est l’an 2000 ! Lire la suite »